4-piliers-photo-realisme-modelisation-matieres-eclairage-post-production
Les 4 piliers du photo-réalisme : la modélisation, les matières, l’éclairage et la post-production

A l’heure actuelle, si vous recherchez des informations (en anglais) sur le rendu photo-réaliste, vous constaterez qu’on parle régulièrement des 4 “building blocks” du photo-réalisme. Et cela se tient, même si chaque infographiste 3D accordera plus d’importance à l’un ou l’autre pilier en fonction de son expérience personnelle.

Pilier 1 – La Modélisation

Lorsqu’un client nous demande de réaliser des images photo-réalistes à partir de son modèle SketchUp, nous sommes presque systématiquement obligés de corriger, parfois de manière importante, le modèle SKP reçu.

Même s’il ne s’agit pas, selon moi, de la partie la plus importante pour obtenir une image photo-réaliste, votre modèle doit en effet éviter quelques erreurs fréquentes, comme des trous dans le maillage, surtout s’ils laissent passer la lumière, ou des objets flottants. Veillez également à éviter un placement trop rigoureux des objets.

Veillez également à ne pas placer côte à côte des objets avec des niveaux de détails différents. Et à ne pas positionner un objet peu détaillé à l’avant-plan tandis que vous utilisez des modèles très détaillés à l’arrière-plan. Et aussi… bien d’autres chose en somme. Mais ce sera le sujet d’un prochain article.

Rappelez-vous qu’un modèle qui donne de bons résultats dans SketchUp peut se révéler totalement inadéquat pour un rendu photo-réaliste.

Pilier 2 – L’Eclairage

S’il est tout à fait possible de créer une image superbe sans appliquer la moindre matière réaliste, vous n’obtiendrez rien de bon sans un éclairage de qualité.

L’éclairage de votre scène peut en effet ruiner ou faire briller vos rendus. C’est, selon moi, l’élément le plus important d’un rendu photo-réaliste… et d’un rendu tout court ! Il suffit de cocher l’option Clay qui applique une matière diffuse, de type Plâtre, à toutes les matières non transparentes, pour vous en convaincre.

Pilier 3 – Les Matières

Obtenir des matières réellement photo-réaliste constitue probablement l’étape la plus complexe pour beaucoup d’infographistes. D’autant plus que cela nécessite, dans la majorité des cas, l’utilisation d’un ensemble d’images de texture répétables de bonne qualité.

Il faut également veiller au placement, à l’orientation et au dimensionnement correctement des matières texturées sur votre modèle SketchUp.

Pilier 4 – La Post-Production

Élément essentiel pour certains, dont les grands studios qui produisent les blockbusters actuels, la Post-production ne sera probablement même pas utilisée, à tort, par beaucoup d’infographistes débutants dans le domaine du rendu photo-réaliste.

Comme son nom l’indique, cette phase suit la phase de rendu. Quelques paramètres de Thea for SketchUp, disponibles dans l’onglet Paramètres d’affichage, permettent de modifier très facilement votre image à postériori, sans devoir recalculer le rendu. Cependant, beaucoup de modifications plus complexes, comme une insertion dans une photo, nécessiteront l’utilisation de logiciels de compositing, comme Nuke ou After Effets, ou plus simplement de logiciels de retouche d’image comme Photoshop, Affinity ou GIMP.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, chaque pilier est absolument indispensable pour obtenir au final un rendu photo-réaliste de qualité. A vous de travailler pour améliorer chacun en fonction de vos lacunes.

Besoin d’aide pour identifier vos lacunes

Lors d’une formation Thea for SketchUp, vous transmettez au formateur quelques modèles et images pour lui permettre d’identifier ce qui empêche vos images d’être réellement photo-réalistes… Votre programme de formation personnalisé sera alors adapté pour compenser ces lacunes et vous permettre d’améliorer sensiblement le photo-réalisme de vos rendus avec Thea for SketchUp.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.